La navigation à portée de tous… à Vayrac

A Vayrac, en bord de Dordogne, on trouve un atelier partagé d’où s’échappent des bruits de marteau mais aussi de discussion. En arrivant dans l’atelier, on rencontre Julien Marty mais aussi ses colocataires d’atelier en train d’assembler du bois.

Impatient de nous faire découvrir son travail, Julien nous emmène directement au fond de l’atelier où on découvre une fraiseuse numérique. “Elle découpe les bois de manière très précise, c’est indispensable pour mes kits”.

Parce Julien vient de créer sa société de bateaux…en kits.

Le principe ? On commande son bateau en kit de n’importe où en France ou même à l’étranger, Julien Marty prépare le kit, l’emballe dans un colis d’1 m sur 2 et, au bout de quelques jours, on reçoit son kit directement chez soi. Ne reste plus qu’à passer quelques 200 à 300 heures de montage, collage ou encore vernissage pour réaliser soi-même son bateau. La navigation devient un jeu d’enfant.

Mais pourquoi une telle entreprise en Vallée de la Dordogne ? “En fait, je suis originaire de l’île d’Yeu et j’aime beaucoup naviguer”, nous raconte Julien, “j’ai passé beaucoup de temps à Paris où j’avais ma propre société d’impression numérique mais je rêvais de faire mes propres bateaux en kits et aussi d’en faire profiter les autres. Etant un jour chez des amis en Vallée de la Dordogne, on a trouvé ce territoire très beau et on s’est dit que c’était là qu’on voulait vivre, alors on s’est mis en quête d’une maison et on a quitté la région parisienne ». Quelques temps plus tard, Julien Marty tombe sur une annonce d’atelier à louer à Vayrac, le lieu est grand, lumineux et en bord de Dordogne, l’après-midi même il signait son bail.

Depuis, il a fait des prototypes, créé des kits, assemblé des bateaux, les a testés et aujourd’hui il vend deux types de bateaux : Son premier modèle, la Ptite Canaille est un canot de 3,30 m en contreplaqué et bois, élégant et classique, le dernier né est un modèle pour enfant, le fripouille, long de 1,23 m.

« Ce qui est intéressant finalement c’est que je fais mes kits ici pour des clients à l’autre bout de la France. Après, je souhaite aussi travailler avec des entreprises du territoire et proposer des prestations de services avec ma fraiseuse numérique. Elle permet des découpes sur bois et matériaux tendres avec une précision redoutable et permet de faire des pièces en série. Il y a donc plein de possibilités, j’ai déjà commencé à travailler avec quelqu’un qui avait besoin de découper des grandes lettres en bois et j’espère bien continuer avec d’autres entreprises. »

Bref, des projets plein la tête et le vent en poupe !

Pour retrouver les kits de Julien, voir le site internet : Kit-Bateau.fr

Partager l'article
Inscrivez-vous à
notre newsletter

Ne manquez pas cette occasion de vous connecter avec nous et de rester au courant de tout ce qui se passe dans notre territoire.

Suivez-nous