L’hôtel-restaurant La Truffière se réinvente !

La Truffière sur la commune de Gignac – Lot

L’hôtel-restaurant La Truffière naît en 1968 à Gignac de la volonté d’un chef lotois de monter un restaurant. Celui-ci venait régulièrement chercher des truffes sur ce terrain et ses récoltes lui permirent de financer la construction d’un hôtel et restaurant. Il exploita de nombreuses années l’établissement A son décès, son fils reprit pendant quelques années l’hôtel avant de cesser de l’exploiter. Cinq ans après, en 1999, deux couples de hollandais reprirent l’établissement et y firent une destination prisée des néerlandais et des belges, avec une infrastructure de qualité, un cadre préservé dans une truffière centenaire et une localisation idéale. 

En juin 2022, l’hôtel-restaurant La Truffière est vendu à un investisseur néerlandais, Paul Van Abeelen, dont le souhait est de moderniser et rénover l’hôtel. Nanette Guntenaar, la directrice générale de l’hôtel depuis 23 ans, reconduite dans ses fonctions sur le nouveau projet, explique : « Nous avons déjà commencé les travaux de démolition intérieurs, l’idée est de reprendre tous les aménagements afin de proposer des chambres plus spacieuses, plus confortables et accessibles aux personnes à mobilité réduite. La capacité d’accueil est aussi un peu augmentée, on va passer de 27 à 32 chambres. L’hôtel sera rénové avec des matériaux durables, nous allons mettre des panneaux photovoltaïques, refaire complétement l’isolation, changer de système de chauffage dans un souci de respect de l’environnement ». « Au-delà de l’intérieur, nous allons repenser l’environnement même du site : il y aura une grande terrasse tout autour de l’hôtel, un terrain de tennis, nous allons aussi rénover la piscine existante. Nous visons prioritairement une clientèle de vacanciers, nationale et internationale, qui vienne pour des durées minimum de 4 jours. Mais nous souhaitons aussi être ouverts l’hiver donc les courts séjours touristiques et la clientèle d’affaire seront ciblées ». Pour faire fonctionner l’établissement, des exploitants ont déjà été identifiés et 10 personnes seront embauchées sur la haute saison. 

En plus de l’aspect environnemental, le nouveau propriétaire souhaite aussi travailler sur le côté social et prévoit des partenariats avec des centres sociaux pour des personnes plus démunies. Côté partenariats toujours, la Truffière travaille main dans la main avec Cauvaldor Expansion, Lot Tourisme Durable et la CCI du Lot pour faire avancer le projet. Montée en gamme, rénovation, ce sont quelques millions d’euros qui vont être injectés dans la refonte complète de cet établissement. Plus que jamais, la Truffière souhaite répondre au besoin grandissant des vacanciers de se sentir proches de la nature et dépaysés.

Partager l'article
Inscrivez-vous à
notre newsletter

Ne manquez pas cette occasion de vous connecter avec nous et de rester au courant de tout ce qui se passe dans notre territoire.

Suivez-nous