Six mois d’ouverture du Repère Gourmand à Gignac

Depuis le 18 juin, la commune de Gignac a vu revivre son café-restaurant-commerce, « Le Repère Gourmand ». Ce sont deux jeunes passionnés, Frantz et Marion, qui gèrent ce lieu de convivialité et de retrouvailles. Frantz Martinet, 25 ans, est natif de Périgueux en Dordogne. Il a passé un Bac pro cuisine au lycée hôtelier de Souillac, suivi d’un BTS hôtelier à Saint-Chély-d’Apcher, qui lui fait prendre goût au contact avec la clientèle et son besoin d’échanger avec les gens. Marion Régis, sa co-gérante de 24 ans, a fait un Bac pro cuisine à Saint-Chély-d’Apcher, puis une mention traiteur au lycée hôtelier Georges Frêche à Montpellier, et enfin, une mention pâtisserie au lycée hôtelier de Souillac. Elle se découvre une réelle passion pour ce domaine, c’est pourquoi Frantz est principalement en salle et derrière le comptoir, tandis que Marion est en cuisine.

Après quelques temps dans des établissements de la région, Frantz et Marion ont eu envie de se mettre à leur compte et de démarrer une vie entrepreneuriale. Tous deux décident donc de répondre à l’annonce publiée par la commune de Gignac sur SOS Villages.

“L’ancien restaurant de la commune était fermé depuis 3 ans en raison du Covid, alors même que notre village est très dynamique. Nous avons donc décidé d’accompagner la reprise de ce commerce, d’abord en publiant un appel à candidatures, puis en créant une Commission composée d’élus de la commune, de l’association 1000 cafés et de Cauvaldor Expansion pour étudier les différentes candidatures. Les membres de cette Commission ont décidé à l’unanimité de retenir Marion et Frantz. Ils avaient de belles références – Château de la Treyne et la Meynardie – ils sont venus habiter sur la commune, ils avaient un beau projet” expliquent Solange Ourcival, la maire de Gignac et son premier adjoint, François Moinet.

A leur arrivée, les deux entrepreneurs apprécient la bonne ambiance du village et son dynamisme. La période estivale fut positive et animée, notamment à l’occasion du festival Ecaussystème où ils organisèrent la vente de sandwichs et boissons aux festivaliers.

Le restaurant propose “du fait maison et des produits frais, rien de surgelé ! En plus, nous avons un jardin derrière le bâtiment où l’on va cueillir des herbes et plantes aromatiques, et fleurs comestibles. Nous proposons un menu par jour, une cuisine de plats variés, à la fois locaux et originaux.” explique Frantz. Et de continuer : “Les soirées d’été, nous faisons des tapas, l’hiver, ce sont plutôt des plats en sauce et des soirées à thèmes, à chaque fois dans une ambiance conviviale”.

Le lancement de l’épicerie arrive très prochainement. Les habitants de Gignac pourront retrouver notamment des produits locaux et de première nécessité (conserves…) et des cigarettes. Marion prépare également sur réservation des gâteaux et pâtisseries pour des évènements.

Frantz et Marion se projettent. Tout d’abord, ils envisagent d’embaucher à partir de l’été prochain. De plus, ils travaillent avec la mairie pour une future remise à niveau de la terrasse pour agrandir l’espace extérieur, la remise aux normes d’une salle de 80m² se situant à l’arrière, pour en faire une salle de restaurant, ainsi qu’une salle pouvant accueillir les associations ou séminaires d’entreprises. Enfin, ils souhaitent également faire salon de thé l’après-midi. De beaux projets en perspective !

Partager l'article
Inscrivez-vous à
notre newsletter

Ne manquez pas cette occasion de vous connecter avec nous et de rester au courant de tout ce qui se passe dans notre territoire.

Suivez-nous